Articles marqués avec ‘Mac’

L’Enfer : un monde sans Mac

Ecrit par Léon-Marc Levy sur . Publié dans Medias, Société

apple-mac1Pas d’erreur, Mac avec une majuscule !

Je ne m’en plains pas, je suis un « Apple victim » consentant, toujours un des premiers à acheter le nouveau produit venu de Cuppertino. Imac, Macbook, MacAir, Ipod, Iphone, Ipad. C’est le « Aïe-porte-monnaie » !  Je ne pousse pas le vice jusqu’à me prosterner à l’entrée des temples les jours de naissance divine. Je ne fréquente ni les sectes ni leurs adorateurs. J’ai vu à la télé naguère un malheureux égaré qui prenait l’avion pour New-York afin d’être le samedi d’ouverture de l’Ipad devant l’Apple Store de la 5th Avenue. Il expliquait qu’il se payait comme ça non pas le produit lui-même mais le bonheur irremplaçable de « la ramener » pendant les 3 semaines en question en exhibant l’objet sacré devant les copains. « T ‘as vu mon Ipad ?  Y’en a pas plus de dix en France ! ». Des esprits mal tournés diront que naguère, les jeunes garçons frimaient plutôt en comparant autre chose qui relevait aussi du Totem…

Mais il me faut être honnête : c’est un vrai bonheur pour moi aussi, sexygénaire, de frimer avec mon Pad pour lire « La cause littéraire » au troquet du coin. C’est parfaitement génial Apple : comme disait Roland Barthes (par exemple à propos de la DS de Citroën), leurs objets commerciaux entrent d’emblée dans les « Mythologies », c’est-à-dire les syntagmes symboliques dominants d’une époque. Je ne veux surtout pas rentrer dans le moindre propos technologique, mais quoi, il y a bien un truc Apple ! Des baladeurs MP3, il en existe de toutes marques, avec grosso modo, les mêmes fonctionnalités. Eh bien non, c’est Ipod qui, au-delà de la marque, s’est imposé comme un nom commun. Des Smartphones pareil ! Non, c’est Iphone, rien d’autre. Même chose avec l’Ipad dans le domaine des tablettes. Le pari est toujours gagné d’avance.

On peut se perdre en débats sur les performances technologiques, les manques, les lenteurs, les redondances de l’outil. Le phénomène de société n’est pas là, il est … que c’est un phénomène de société. Ca veut dire que la firme à la Pomme a réussi un coup fabuleux dans l’histoire du commerce moderne : tout objet qui sort de ses usines n’est pas un objet, c’est un culte. Mieux encore, c’est un culte avant d’exister. Nous ne sommes donc plus dans l’espace signifiant du commerce mais dans celui exclusif de la communication. Le signifiant « Apple » ou « I » n’a plus de rapport avec le signifié (ordinateur, téléphone, baladeurs, tablette numérique). Il existe en tant que tel. Il ex-siste aurait dit Lacan, c’est-à-dire qu’il a une vie autonome, hors de l’outil désigné. C’est bien le but de toute com commerciale : faire connaître le nom d’une marque plus que l’objet proposé. Rappelez-vous, les (jeunes) anciens : on disait « Frigidaire » pour réfrigérateur encore il n’y a pas si longtemps.

Cliquer sur lire la suite