Articles marqués avec ‘Montana’

Montana – The Big Sky Country

Ecrit par Léon-Marc Levy sur . Publié dans Chroniques, Littérature

montana-glacier-park-368x206C’est ainsi qu’on l’appelle, l’état du Montana, aux USA. Le Pays du vaste Ciel ! Un superbe Blues slidé du regretté Chris Whitley a chanté ce « label ».

C’est sûrement Robert Redford qui a le plus contribué à faire connaître, dans le monde entier, cet état du Nord-Ouest des USA. D’abord en s’installant dans le pays. Et puis en mettant en scène, « Et au milieu coule une Rivière », en 1992. Film admirable, adaptation d’un roman plus beau encore de Norman McLean : « La Rivière du sixième jour » (1976, désormais intitulé comme le film).

Et pourtant, le Montana a une autre immense raison d’être un des plus illustres des états américains : c’est la « niche » de la plus grande densité d’écrivains par habitant de la planète !! A un point tel que le « New York Times » il y a peu, l’a comparé au Montparnasse des années 1920. On parle de ces écrivains sous une appellation désormais célèbre : « Ecole du Montana ».

Il est difficile de dater le début de cette saga littéraire. « La Rivière du Sixième Jour », déjà cité, de Norman McLean (alors qu’il avait soixante-quatorze ans !), peut être considéré comme une des références initiales du courant. On y trouve tous les traits propres au roman du Montana. Il a certainement beaucoup contribué à jeter les jalons d’une lignée d’immenses écrivains qui, aujourd’hui encore, comptent parmi les plus prolixes et les plus originaux de la littérature mondiale. Redford dans son film, a « happé » tous les paradigmes du « style montanien » : ode à la nature, ode aux hommes (à leur force, à leur fragilité), vertige de la mémoire et du temps qui passe, représentation et sentiment panthéistes du monde.

S’il y a « école », il y a lien, style, manière, thématique communs. De quoi est faite la pâte (la patte ?) de « l’école du Montana » ? Rick Bass, l’un des plus célèbres d’entre eux, écrit : « Plutôt que d’école, parlons plutôt de mouvance, de tendance, de communion d’esprit. Aucun écrivain n’aime être catalogué. C’est une invention de journaliste. » Et pourtant, il n’y a aucun doute pour le lecteur : il y a bien un style montanien, immédiatement reconnaissable. « Such stuff as dreams are made on » dirait le grand John Huston (à la suite de l’immense Will Shakespeare !). « La matière dont les rêves sont pétris ».

Cliquer sur la suite